Les Vieux Métiers,

C’est à Arfons que sont regroupés les artisans charrons qui fabriquent les charrettes à timon unique, longues et étroites,  montées sur deux hautes roues aptes au passage des gués. Peintes en bleu (Couleur qui repousse les mouches) elles sont  tirées par un couple de vaches. Deux tailleurs coupent vestes, gilets et culottes de drap, cordelat solide, bleu marine ou noir. Maçons menuisiers, tisserands, tailleurs de pierre, cloutiers…nombreux sont les Arfontais qui, durant toute leur existence,  confectionnent les objets que les usines produisent aujourd’hui à pleins camions.
Accueil Personnages Edifices Métiers Cartes Postales Transports Contact
© Copyright Saissac Autrefois 2013  

Le Matelassier,

Le plus gros du travail du matelassier consiste à "rebattre" la laine des matelas en la  cardant .   Les sommiers et les matelas faisaient tous la même longueur 190 centimètres, mais  leur largeur différait

La Dentellière et Brodeuse,

L'origine de la dentelle est mal connue, cependant, des textes de la fin du 14° siècle  en font mention: il en est question en particulier dans un traité conclu en 1390 entre  la ville de Bruges et l'Angleterre. L'art de la dentelle a considérablement évolué vers le 15° siècle; lorsque la finesse et la  solidité du fil ont permis de passer de la dentelle à l'aiguille (dont le point de Venise  représente l'apogée) à la dentelle aux fuseaux

Le Brasseur Limonadier,

La bière est l'une des boissons les plus anciennes du monde, déjà les Egyptiens la  connaissaient, et l'une des plus populaires. C'est une boisson fermentée qui se prépare avec le grain d'orge germé ou malt, additionné  de houblon pour lui donner de l'amertume.

Le Berger et son Farou,

A Saissac toutes les métairies avaient des « Farous » en général plusieurs. Pour garder les troupeaux, il  y en avait de deux sortes, les plus costauds, assez  grands étaient chargés de la garde des vaches. Ils n’hésitaient à leur mordre les  jarrets. D’autres Farous, plus petits étaient les « chiens de berger » et assuraient la garde des  troupeaux de moutons et de brebis. La ferme se disait “Fare”, le Farou signifie donc “Chien de ferme”.
V 1.20 Saissac Autrefois